Les dispositifs fiscaux propres à l’investissement locatif

24 juillet 2020 Par Marie Bertin Non

Les dispositifs fiscaux permettent à l’investisseur immobilier de mieux les utiliser pour satisfaire certains de leurs besoins ou réaliser des projets importants. Le dispositif Pinel est de loin le plus utilisé par les investisseurs. Grâce à ce dispositif, une partie du prix du bien immobilier est déduite sur les impôts de l’acquéreur. Le taux prélevé est de 12 % pour une mise en location d’une durée de 6 ans, 18 % pour une mise en location sur 9 ans et 21 % si le bien est loué pour 12 ans.

La loi Malraux est expressément rédigée en l’attention des personnes voulant investir dans une Zone de protection du patrimoine architectural et paysager (ZPPAUP) ou dans un secteur sauvegardé. Elles bénéficieront, entre autres, d’une réduction d’impôts de 22 % ou 30 % selon la zone de protection. En outre, les dispositifs Censi-Bouvard et Borloo sont également des solutions fiables pour l’investisseur immobilier.

Les dispositifs fiscaux propres à l'investissement locatif